challenge, Non classé

Déjà 6 mois : 1 bilan et 1 concours !

Le 16 janvier, j’ai commencé ce blog pour partager mes tutos et mes astuces, aussi bien en couture, tricot, bijouterie et plus récemment en crochet.Cela fait déjà 6 mois que je vous propose de créer votre propre mode pour être bien dans vos fringues. Robe, pull, headband, vous avez déjà pu découvrir de nombreux tutos et certains d’entre vous m’ont même fait le plaisir de m’envoyer une photo de leur création (n’hésitez pas à aller voir l’album sur la page facebook 😉).

dessin

6 mois que je vous harcèle avec mes gif disney et mes illustrations réalisées parfois un peu trop vite. 6 mois que je prend plaisir à vous poster 2 articles par semaine. Alors je me suis dit qu’il fallait marquer cela avec un petit bilan des 6 mois

Vos 3 articles favoris

Lire la suite « Déjà 6 mois : 1 bilan et 1 concours ! »

Publicités
Robe fillette

TUTO GRATUIT – La robe de plage à nœud

Maman, on va à la mer ?

Avec les beaux jours qui reviennent (même si ils sont déjà repartis…), Souricette a voulu allait à la mer. La mer, c’est bien, c’est drôle, et en plus il y a de l’eau. Et du soleil aussi. Comme j’ai pris du temps pour me faire une robe à bretelles tressées super agréable, il fallait bien évidemment en faire une pour la petite. Lire la suite « TUTO GRATUIT – La robe de plage à nœud »

challenge, Non classé

Bilan challenge de mai

En mai, fait ce qu’il te plaît (mais vraiment !)

Il y a un mois je vous proposais de prendre du temps pour vous. Pas pour les autres. Réaliser un projet qui vous aviez laissé de côté pour une raison ou pour une autre. Prendre le temps de réaliser quelque chose dont vous avez envie, pas dont les autres ont besoin (pas toujours évident n’est-ce pas !).

bilan

Pourquoi ? Parce que prendre du temps pour soi est important. De s’ancrer dans le temps présent au lieu de courir après je ne sais quoi. Vous avez été plusieurs a apprécier le concept et à me suivre dans ce challenge. Voici les articles des différents participants.

It’s a quiche world

sac quiche world

Sur le blog de It’s a quiche world, Anne-Laure vous propose ce super sac qu’elle a cousu ET dessiné ! Pour moi qui adore Batman, je trouve ce sac vraiment génial. Je vous conseille de faire un tour sur son blog, il y a de super chose, notamment ses illustrations que je trouve très sympa.

Bulle de Lilas

corbeille bulle de lila

Delphine a décidé d’apprendre à crocheter. Elle s’est donc fait ces deux corbeilles et vous en parle sur Bulle de Lila. Son blog vous propose des accessoires enfants, femme. Il y a notamment un article sur des sarouels enfants que je trouve vraiment très jolis.

Bulles de Plume

BullesdePlume-Robe

Sur le blog de Bulles de Plume, vous pourrez découvrir cette superbe robe. Vanessa la porte super bien et son tissu est vraiment super. Sur son blog, vous trouverez des DIY, mais aussi des avis sur des bouquins (comme sur mon premier blog ^^)

Cactus & Style

headband

Sur Cactus & Style, Léa vous propose un tuto très clair et imagé pour vous coudre rapidement un headband twisté très tendance cette saison. Son blog vous propose de nombreux tutos, mais aussi des bonnes adresses, des retours sur ses voyages ou ses wishlist.

Sur l’évènement

Tout le monde pouvait participé, voici donc une participation qui a été laissé sur l’évènement. Il s’agit d’une robe réalisé par Amandine, en suivant un patron de Make me lemonade.

robe amandine

By the Mouse

Oui parce que bon, j’ai participé aussi ! J’ai pris le temps entre les cadeaux et les réparations à faire de me coudre une robe et de me tricoter une marinière.

Je suis vraiment contente d’avoir pris ce temps pour moi (et maintenant je vais me remettre à coudre pour Souricette qui a encore pris quelques centimètres…).

Je remercie toutes les participantes, et j’espère qu’elles auront autant que moi apprécier de se faire quelque chose pour elle. Je remercie aussi le groupe facebook « Le Square des blogs & youtube créatifs », qui m’ont aidé à mettre ça en place et m’ont suivi dans cette histoire. Je vous invite vraiment à rejoindre ce groupe créé par Samba SistersTouch, l’ambiance y est toujours conviviale et j’y ai fait de très chouette rencontre.

 

Haut femme

TUTO GRATUIT – La marinière ajourée

Sous l’océan 🎵

Il pleut. Cette nuit encore il est tombé des cordes. Le temps parfait pour vous sortir mon nouveau modèle ! (Bien sûr ça n’a rien à voir avec le fait que je soit en retard sur mes créations…).

photo 4

Avec les vacances qui approchent, j’ai envie de soleil, de mer, et surtout d’une marinière. Quelque chose d’un peu chaud à porter si le vent iodé s’approche, ou après une journée à avoir fait le serpent au soleil. J’ai donc dessiné un modèle de marinière pour m’imaginer à la mer. C’est le deuxième modèle que je fais pour le challenge « En mai, fait ce qu’il te plaît » (non, j’ai dit que je n’étais pas en retard…) Lire la suite « TUTO GRATUIT – La marinière ajourée »

Blabla

5 idées pour ranger sa laine trouvées sur Pinterest

Dis-moi comment tu achètes…

Concernant le DIY, il y a deux profils d’acheteurs. Les pragmatiques qui n’achète que ce dont ils ont besoin quand ils en ont besoin, et les rêveurs qui achètent ce qui leur plaît quand ils le trouvent parce que ça sera parfait pour faire un pull pour l’anniversaire de machin (et ça même si il a déjà trois projets en cours).

tricot thérapie

Moi je fais partie des rêveuses. J’achète ou je récupère ce qu’on veut me donner, et je verrai bien après quel projet créer avec. Ça me rassure, je sais que comme ça j’aurai toujours quelque chose à mettre sur mes aiguilles. Lire la suite « 5 idées pour ranger sa laine trouvées sur Pinterest »

Non classé, Robe femme

TUTO GRATUIT – La robe d’été à bretelles tressées.

Voilà l’été 🎵

Ces derniers jours il fait chaud. Très chaud. Trop chaud ! Comme moi vous avez sans doute ressorti vos robes et jupes légères. Libérez vos jambes de la torture du jean pour qu’elles puissent profiter des (petits) courant d’air qu’on guette avec ardeur. Et vous avez bien raison !

Pour moi, un problème c’est posé : je n’avais aucune robe légère. J’ai de superbe robe en jersey, en lainage ou en coton à trame serrée. Rien en lin, en mousseline ou autre… Du coup j’ai eu chaud… Il faut dire pour ma défense que je suis une fille du Nord. Au delà de 25°C c’est trop chaud. Heureusement pour moi, j’ai échangé sur un groupe facebook il y a deux semaine un tissu d’ameublement contre un super tissu léger au motif estival. J’ai donc décidé de remédier à ce problème, avec comme bonne excuse mon challenge « En mai fait ce qu’il te plaît », organisée avec le groupe facebook le Square des Blogs & Youtube créatifs, et j’avais envie d’une nouvelle robe (bon initialement je voulais me faire un porte-bijou, mais ça a été un échec cuisant…)

Une robe trapèze et asymétrique.

Pour cette robe, je faisais face à un défi : j’avais 1 x 1,4m. Moi qui aime les robes vintage avec de l’ampleur au niveau de la jupe, j’ai du réfléchir à un modèle différent de d’habitude. Je suis donc partie sur l’idée d’une robe trapèze serrée à la taille par un élastique. De plus, je n’avais absolument pas envie de m’embêter avec une fermeture éclair. J’ai donc pensé à des bretelles tressées et surtout laissant une grande aisance à l’enfilage.

robe

Comme d’habitude mon idée a évoluée durant la confection et j’ai donc décidé de la rendre asymétrique et d’étoffer un peu le dos. Tout ça pour vous proposer une robe assez rapide à coudre et super agréable à porter !

Le tuto

Ce tuto propose une taille 36. Cependant je vous explique comment réaliser la robe à votre taille. Il faut penser à prévoir une pièce de tissu plus grande si besoin.

Le matériel

matériel

  • 1 tissu fin de 1×1,40m
  • 1 élastique de 49cm de long (ou votre tour de taille x 0,70). J’ai pris un élastique de 8mm acheté sur le marché.
  • Du fil assorti
  • Une machine à coudre
  • 1 aiguille pour les finitions.
  • Des épingles

Étape 1

Découper vos pièces de tissu en suivant ce patron.

plan de découpe

Étape 2

Coudre l’élastique au point zig zag élastique à 30cm du bord haut pour marquer la taille.

pose de l'élastique

Si vous n’avez jamais cousu d’élastique, il faut tirer sur celui-ci pendant la couture, sans tirer sur le tissu. La difficulté est de faire une couture bien droite, surtout si votre tissu glisse.

Étape 3

Fermer la robe en cousant de haut en bas endroit contre endroit. Écarter les couture et surfiler. La couture marquera le milieu dos.

couture dos

Étape 4

Préparer la tresse. Il faut prévoir une tresse de 55cm. La tresse est réaliser avec le biais du tissu pour une plus grande aisance dans les mouvements.

préparation de la tresse

J’ai choisi ne pas surfiler mes bandes pour un aspect plus casual, mais vous pouvez bien entendu le faire : cela augmentera la durée de vie de votre robe.

Étape 5

Coudre endroit contre endroit la pièce de l’encolure dos. Écarter et surfilez les bords, puis retourner.

empiècement dos

Étape 6

Coudre la parmenture endroit contre endroit. Mon tissu étant très fin et légèrement transparent, j’ai fait une parementure assez large, que vous pouvez bien sur réduire selon votre préférence.

Étape 7

Épingler l’empiècement dos à la robe, endroit contre endroit. Y glisser la tresse et l’épingler de chaque côté à 5cm du bord.

pose dos et bretelles

Étape 8

Épingler la parmenture sur la robe, endroit contre endroit, en prenant bien soin de bloquer l’empiècement du dos et les extrémités de la tresse.

pose parmenture

Coudre le tout. Retourner et repasser.

Étape 9

Faire un ourlet à 5cm du bord. J’ai préféré faire un ourlet invisible à la main, finitions que je trouve plus délicate pour ce genre de modèle.

ourlet

La mienne est légèrement asymétrique, mais à vous d’ajuster la votre selon votre convenance.

Le résultat

En photo prises grâce à l’aide de Monsieur.

L

a robe est vraiment très agréable à porter. Elle est parfait pour la plage, mais aussi pour une sortie entre amis. Avec une ceinture et un petite veste, je la trouve même sympa pour une cérémonie. Bref, une robe à tout faire pour profiter de l’été !

giphy

Et vous, vous portez quoi par ces grosses chaleurs ?

Blabla

Bonne fête Maman ! – 5 idées cadeau pour votre petite maman

Si vous êtes comme moi à faire le challenge de Mai, vous êtes sans doute à la bourre pour la fête des mères.

Si vous êtes (encore) comme moi, vous n’avez pas juste envie d’un cadeau bateau acheté en vitesse dans une grande surface. Vous préférez redonner du sens à ces fêtes commerciales.

Donc, si vous êtes (vraiment) comme moi vous êtes en train d’écumer le net à la recherche de LA bonne idée DIY pour votre Môman chérie. Histoire de vous aider, je vous en propose 5 (plutôt) rapides à faire

coeur

Les chaussures personnalisées

IMG_20180509_191525.jpg

Parce qu’on a toujours besoin d’une nouvelle paire de chaussures, je vous propose d’en customiser une à l’aide de POSCA. Ça fonctionne sur les ballerines, les baskets, les escarpins, etc. Il n’y a qu’à trouver la bonne chaussure sur laquelle dessiner. En fonction du dessin choisi, il faut prévoir une entre 1h et 1 après-midi

Le collier en papier

IMG_20180522_143005.jpg

Un collier facile à faire, mais qui demande un peu de temps car il faut faire sécher le vernis. Mais pendant que le vernis sèche vous pourrez toujours reprendre votre projet pour le challenge de mai, faire un gâteau pour le goûter ou préparer un pochon pour faire un emballage zéro déchet à votre collier !

 

Une petite pochette pour son smartphone

Pochette brodée

Si votre maman a tendance à abîmer son téléphone, une petite pochette matelassée entièrement faîte en récup sera du plus grand secours ! Pas compliquée à faire, il faut juste être patient si vous choisissez de faire une broderie très travaillée. Vous trouverez des centaines (et je n’exagère pas) d’idée broderie sur Saint-Pinterest.

Une jupe rapide à faire pour faire revenir le soleil

cof

Avec l’été qui arrive, votre maman aura peut-être envie de montrer ses jambes. Voilà de quoi lui confectionner une jupe pile-poil à sa taille en moins d’1h. Ce qu’il y a de bien avec ce modèle, c’est qu’en plus d’être très facile à faire, vous pouvez le décliner dans toutes les tailles que vous voulez !

Un sac à main en simili

IMG_20180320_140408.jpg

Si si, je vous jure, on a jamais trop de sac à main. Je vous propose ici un modèle assez petit, à porter en bandoulière. Super pratique avec les vacances qui arrive. Bon c’est le cadeau le plus long à faire de la liste, mais si vous avez le temps samedi après-midi, vous n’aurez qu’à suivre ce tuto pour réaliser un sac en simili original.

 

Je souhaite une bonne fête à toutes les mamans !

giphy

bijoux

TUTO GRATUIT – Le collier en quilling facile à faire.

En quête de l’accessoire parfait

Avouons-le : on a TOUJOURS besoin de nouveau bijoux ! Parce que vraiment, avec ce nouveau top, vous n’avez rien qui suive parfaitement. Parce que maintenant que vous avez les cheveux courts, une paire de boucles d’oreilles plus imposante serait vraiment sympa. Ou juste parce que vous en avez envie (par toujours besoin de se trouver une excuse !).

collier porté

Bref, toujours est-il que trouver LE bon bijou, celui qui vous fera sentir comme une princesse de conte de fée ou aussi forte que Wonder Woman, ça n’est pas toujours évident. Lire la suite « TUTO GRATUIT – Le collier en quilling facile à faire. »

Blabla

Je crée donc je suis…

Si vous venez régulièrement sur ce blog, c’est sans doute pour les tutos. Pour apprendre à créer vous-même ce qui vous permettra d’être bien dans vos fringues.

Mais au delà du simple objets que vous créez, avez-vous remarqué comme la création elle-même vous apporte beaucoup ?

Créer pour se reconnecter à l’essentiel.

Vous l’aurez compris depuis le temps, je tricote beaucoup. Ce que je préfère dans le tricot, c’est le calme et l’apaisement que cela procure. On part de rien. D’un fil. On finit avec un vêtements unique.

Le tricot, c’est long. Pourtant, c’est très gratifiant. On sent la matière, on construit petit à petit, on réapprend à prendre son temps. On fait, on défait, on refait.

Ce qui est génial, c’est que même avec mes années de pratiques, j’ai toujours des choses à apprendre. Ne pas savoir n’est pas un problème, c’est ne pas essayer qui en est un.

Créer pour être zen

Je parlais de la patience, mais le processus de création apporte aussi d’autres choses formidables.

Prenez la couture par exemple. Quelle victoire, quel sentiment de fierté quand vous réussissez enfin à poser une fermeture invisible correctement. Et cela même si on a quelques soucis avec un biais par exemple. Créer, ‘est apprendre à apprécier les petites victoires dans l’instant présent.

Dans la même idée, il a été prouvé que le tricot a sur notre corps les mêmes effets que la méditation. Le rythme cardiaque se détend, mes gestes répétitifs, comme un mantra, nous recentre sur l’instant présent. On parle même maintenant de tricotthérapie.

Créer nous aide à rester zen face à un monde qui va beaucoup trop vite.

Créer pour s’affirmer

Ado, j’aurais tout fait pour être accepté. J’ai même arrêté de tricoter parce que c’était «ringard». Quelle bêtise !

La création, c’est une manière d’affirmer ce que je suis, tant dans les différences que dans les similitudes avec les gens qui m’entourent. Les couleurs, les formes, les textures mettent en avant ce que je suis, et non ce que j’aimerai être.

Finalement, créer est une véritable source de bien-être. Moi, j’ai besoin de créer des choses. Quand on m’en empêche, je deviens folle… mais bon, il y a pire comme addiction tout de même !

Et vous ? Vous créer beaucoup ? Ça vous apporte quoi ?

chaussures femmes

TUTO GRATUIT – Comment customiser ses ballerines au POSCA

L’histoire d’une chaussure détestées…

La ballerine a beaucoup de détracteurs. Pas sexy, trop enfantine, ressemble trop à des chaussons, on entend vraiment tout à propos de ces chaussures. Topito avait même fait il y a plusieurs années un top ten des raisons d’interdire les ballerines.

ballerine dessin

Mais de vous à moi, elles sont bien pratique ces petites chaussures. Personnellement je suis une grande fan d’escarpins à talons. Mais pour courir après ma fille au parc, ça n’est pas idéal ! Donc j’ai toujours une paire de ballerine à la maison, au cas où je n’ai pas envie de m’abimer les chevilles sur mes échasses talons chéries. Parce que oui, vous avez le droit de ne pas ressemblez à une princesse tout les matins !

Trouver chaussures à son pieds.

Ce qui caractérise la ballerine, c’est qu’on peut en faire ce qu’on veut. Conçu à la base par un marchand de chausson, elle va peu à peu connaître des centaines et des centaines de versions, suivant la mode de chaque saison. Tous y ont touché, jusqu’au plus grand comme par exemple Jean-Paul Gaultier (si vous voulez en savoir plus sur l’histoire des ballerines je vous conseille cet article du Monde). Il y a de très grandes chances que vous trouviez la paire qui vous convient en magasin.

cendrillon

Cependant, si vous êtes comme moi un peu radine économe, vous trouverez peut-être que 39€ pour une paire de chaussure qui, disons-le, ne tiendra pas plus de deux saisons, c’est beaucoup. C’est exactement ce que ma mère et moi nous sommes dit en passant devant la jolie paire de chaussures. Je lui ai donc proposé de lui en faire qui y ressemble, pour bien moins cher.

Le tuto

Matériel

  • 1 paire de ballerine – ici les ballerines viennent de La Halle
  • 1 marqueur posca à pointe fine
  • 1 crayon de bois
  • 1 fer à repasser
  • 1 torchon

matériel

Étape 1

Trouver l’inspiration ! Oui je sais, c’est bête à dire comme ça, mais votre dessin va être primordial. Il faut d’abord voir si vous compter dessiner sur toute la chaussure ou juste un morceau, si vous avez besoin de vous entrainez à faire le motif ou non, etc. etc.

Pinterest

Pour cette paire, nous avions vu dans la boutique des ballerines avec plein de petit motifs. Ma mère aimait le concept, mais pas les motifs. Après un tour sur Saint-Pinterest, elle a trouvé ce qui lui plaisait.

Étape 2

Dessiner au crayon de bois si besoin votre motif. Si vous êtes confiant, vous pouvez y allez directement au marqueur. Attention, le Posca est un marqueur permanent, il ne faut prendre son temps pour dessiner.

étape 2 - dessiner

Étape 3

Voici la partie la plus délicate. Il va falloir « cuire » la peinture avec le fer à repasser. Pour cela commencer par emballer la ballerine dans un torchon, et repasser SANS vapeur. J’ai mis la température du fer sur « nylon », mais si vous avez un doute je vous conseille de la mettre au plus plus bas et de monter petit à petit. Vous éviterez ainsi de brûler ou de faire fondre vos chaussures.

étape 3 - cuire la peinture

Laisser le fer curie la peinture pendant une dizaine de secondes.

Le résultat

Voilà ce que ça donne.

Évidemment vous pouvez faire ça avec les motifs qui vous plaisent, c’est tout le principe !

Concernant la tenue dans le temps. Les marqueurs posca sont des marqueurs de peinture permanent. Cependant, comme le motifs n’est pas imprimer directement dans la chaussure, il peut s’abimer avec le temps. Dans ce cas, il suffit de refaire une petite retouche en suivant le même tuto 😉.

Alors, qu’en pensez-vous ? Vous portez des ballerines vous aussi ? A quoi ressemblent-elles ?